Le reste des actions envisagées pour lutter contre la hausse des prix, qui doivent permettre d’augmenter la liquidité sur les marchés de l’énergie ou élargir le cadre temporaire des aides d’État, sera évoqué ce 14 septembre, mais ne fera pas l’objet de textes législatifs à ce stade, a appris Contexte.

C’est à l’unanimité, sans vote, que le Collège des commissaires a validé, le 13 septembre, les mesures censées alléger les factures énergétiques. Elles seront formellement adoptées par procédure écrite ce…