Après avoir longtemps rechigné, le gouvernement allemand s’est résolu à introduire une forme de bouclier tarifaire. La mesure, contenue dans les annonces d’un volume total de 65 milliards d’euros faites dimanche 4 septembre , concerne pour le moment seulement l’électricité. Les trois partis formant la coalition du chancelier social-démocrate Olaf Scholz veulent allouer un volume de kWh de « consommation de base » à un tarif réduit. Le surplus sera facturé au prix du marché qui s’est envolé ces derniers…