En trente ans, diviser par deux la consommation énergétique de la région et produire la totalité de cette énergie par des sources renouvelables. Tel est le défi ambitieux que s’est lancé l’Occitanie, une région plus grande que l’Irlande et plus peuplée que le Danemark. Depuis cinq ans, sa présidente, Carole Delga (PS), ne lésine pas sur la communication autour de cette ambition, baptisée « région à énergie positive » (Repos), qu'elle met d’ailleurs en avant pour défendre sa réélection les…