L’essor des énergies renouvelables outre-Rhin continue de faire exploser les coûts de stabilisation du réseau électrique. En 2017, année très venteuse, la facture a atteint le chiffre record de 1,4 milliard d’euros, répercutés sur les consommateurs. Pour éviter des congestions, les opérateurs ont neutralisé la production de quelque 5 500 GWh de renouvelables, l’équivalent de la consommation annuelle de 1,8 million de ménages.

Le projet Enera, financé à hauteur d’environ 50 millions d’euros…