Ce fut un véritable marathon. Après dix-neuf heures de négociations, la grande coalition d’Angela Merkel a fini par s’entendre, le 20 septembre, sur une feuille de route en vue de la future loi de protection du climat à l’horizon 2030.

Toutefois, l’ambition du document de 22 pages a laissé sur leur faim nombre de militants de la cause climatique, descendus dans la rue par centaines de milliers vendredi.

Le groupe d’économistes conseillant le gouvernement l…