Pour que son plan de relance soit compatible avec son ambition verte, l’Union européenne doit se doter d’ « outils plus audacieux, sur le plan économique comme philosophique ». C’est ce que postulent auprès de Contexte les économistes Alain Grandjean et Nicolas Dufrêne, auteurs du livre « La monnaie écologique » (éditions Odile Jacob), alors que s’ouvre le 23 avril un sommet européen dédié à la relance.

Le Mécanisme européen de stabilité (MES) a été conçu lors du sauvetage de la…