Le président de la FNCCR, Xavier Pintat, a tenu un discours assez ferme vis-à-vis d’EDF et d’Enedis durant le congrès. Une motion a été adoptée. Un manifeste assez offensif a été présenté. Pourquoi ce changement de ton ?

Nous défendons le modèle de l’intérieur, mais notre rôle est aussi d’émettre des signaux, de taper du poing sur la table, de mettre la pression au distributeur, de l’inciter à rester sur la bonne trajectoire dans la relation…