Fessenheim : quand l’État découvre qu’EDF est une entreprise privée

Le conseil d’administration d’EDF a rejeté, le 6 avril, l’arrêt immédiat de la plus vieille centrale de France, infligeant un revers à François Hollande, qui en avait fait l’un de ses principaux engagements de campagne il y a cinq ans et demi.
Édition Énergie
Victor Roux-Goeken
07 avril 2017 à 8h55
Transmise comme il se doit au prochain hôte de l'Elysée — jopperbok

À lire également

Arrêt de Fessenheim : ce qu’il faut retenir d’un processus long de dix ans

L’arrêt du réacteur numéro 1 de la centrale alsacienne, le 22 février, est un tournant pour la politique énergétique française. Contexte dresse les leçons à tirer de ce processus long de presque une décennie, piloté jusqu’ici de manière chaotique par l’État, et auquel l’actuel gouvernement met un terme.

À Fessenheim, les élus locaux loin de fusionner sur l’avenir du territoire

Sébastien Lecornu retournera le 4 octobre dans le Haut-Rhin. Les élus locaux sont censés lui remettre un projet de territoire. L’éclatement de leurs initiatives rend difficile une vision cohérente du futur. Tous s’accordent toutefois sur une zone à statut spécial pour faciliter l’avenir.

Fermeture de Fessenheim : « Je ne m’opposerai pas en jusqu’au-boutiste »

Député LR de la circonscription où se situe Fessenheim, Raphaël Schellenberger affirme à Contexte se résigner à la fermeture de la centrale alsacienne, qu'il juge irréaliste en douze mois.

PPE : l’objectif de baisse de la part du nucléaire dans le camp d’EDF

Reportée à de nombreuses reprises, la programmation pluriannuelle de l’énergie est finalement publiée. À EDF de dire, au plus tard en pleine présidentielle, comment réduire de 75 à 50 % la part du nucléaire en France à l’horizon 2025.

« Il est impossible d’évaluer l’indemnisation de la fermeture de Fessenheim »

Le nombre d’hypothèses à prendre en compte est trop important, affirme Thomas-Olivier Léautier lors d’un entretien avec Contexte. L’économiste de la Toulouse School of Economics critique l’ingérence politique dans ce dossier.

RTE : Fessenheim peut être fermé avant la mise en service de l’EPR de Flamanville

L’arrêt de la centrale nucléaire alsacienne en 2016 ne mettrait pas en péril la sécurité d’approvisionnement en électricité, indique le nouveau bilan prévisionnel du gestionnaire du réseau de transport.

Pourquoi Hollande ne fermera probablement pas Fessenheim avant la fin de son mandat

La fermeture de la centrale est liée au démarrage de l'EPR. Or EDF espère faire prolonger l'autorisation de création de ce réacteur, vieille de 10 ans, avec pour effet de reporter l'arrêt de la centrale alsacienne au-delà de la fin du quinquennat.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire