Fiscalité énergie-climat : un an après les Gilets jaunes, un début de transparence

La présentation du projet de loi de finances 2020 s’accompagne du premier « budget vert » de l’État et d’une « super annexe » dédiée à la transition écologique. Répondant au manque de transparence sur l’usage des recettes de la fiscalité de l’énergie pointé par les Gilets jaunes, ces initiatives pointeront aussi les contradictions pas toujours « vertes » du budget français.
Éditions Énergie , Transports
Victor Roux-Goeken
25 septembre 2019 à 8h00
— Greg Reed

À lire également

Compilation budget 2020 : le meilleur de l’énergie

Centrales à charbon, Fessenheim, impact de la fiscalité énergétique sur les ménages, concessions hydroélectriques, marché européen du carbone, émissions automobiles… Contexte a passé en revue les annexes du projet de loi de finances pour 2020.

Transports : les choix budgétaires de la commission des Finances de l’Assemblée

La commission des Finances a terminé l’examen de la première partie du projet de loi de finances 2020. Bonus-malus, versement transport, GNR, TVA, taxation de l’aérien et du routier… Tour d’horizon du sort des amendements qui concernent les transports.

Budget 2020 : les mesures sur les transports passées au crible

Contexte a épluché le projet de loi de finances présenté le 27 septembre. Certaines dispositions sont connues : hausses fiscales pour financer la programmation des infrastructures, reprise de la dette de SNCF Réseau, renforcement du malus automobile… D’autres, comme le plafonnement de la compensation de l’État pour le versement transport, la suppression de taxes ou leur changement d’affectation, sont plus inattendues.

Guillaume Leforestier, le conseiller qui avait alerté Macron sur le risque « gilets jaunes »

Le nouveau directeur de cabinet de la ministre des Transports avait co-signé, en novembre 2016, une note sur la fiscalité carbone pour le candidat Macron. Il y encourageait le futur Président à consacrer une part significative de la hausse de la taxe carbone à l’accompagnement des ménages modestes.

Gilets jaunes : l’ouïe sélective du gouvernement à l’égard de la majorité parlementaire

Le gouvernement a appelé les députés LRM à la rescousse face à la colère provoquée par la hausse de la fiscalité des carburants. Il avait jusqu’alors fait la sourde oreille sur les alertes et propositions émanant du Palais-Bourbon.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire