Le récent paquet législatif sur l'énergie porte quasi exclusivement sur le secteur électrique. Critiquée par certains, la Commission européenne a déjà fait comprendre fin octobre 2016 qu'elle envisage également de proposer une réforme de l'organisation du marché gazier, début 2018.

L'exécutif européen ne compte toutefois pas aller aussi loin que pour l'électricité, a expliqué le directeur à la DG énergie, Klaus-Dieter Borchardt, lors d'une conférence organisée par l'Agence européenne de coopération entre les régulateurs de l'énergie (Acer) et le Conseil…