En seize mois de présence dans un gouvernement, Nicolas Hulot ne sera donc pas parvenu à passer du statut de militant écologiste à celui de ministre.

« Je n’ai peut-être pas les épaules. »

À la surprise générale, l’ancien animateur de télévision a annoncé sa démission le 28 août sur France inter. Sans prévenir ni Emmanuel Macron ni Édouard Philippe :

« J’ai pris cette décision tout seul. Personne n’était au courant, y compris ma propre épouse. C’est la…