L’Allemagne va mettre le paquet sur l’hydrogène. Le gouvernement d’Angela Merkel a décidé le 10 juin d’allouer, en plus des programmes existants, 9 milliards d’euros au développement de cette technologie.

La possibilité de produire ce gaz à partir d’électricité renouvelable ouvre des perspectives pour la décarbonation des pays industrialisés, veut croire l’exécutif allemand. En perspective : substituer l’hydrogène au gaz pour les gros consommateurs (chimie, ciment, sidérurgie), faire tourner des voitures à pile…