La France ne soutient plus, ni de près ni de loin, les activités de recherche et d’exploitation d’hydrocarbures à l’international. C’est le principal message d’un « rapport non public » transmis au Parlement, préparé par la direction générale de l’énergie et du climat en application de la loi hydrocarbures (art. 10) et publié par Contexte.

Rappelant que les dépenses publiques de R&D en énergie ont été réduites à la portion congrue depuis 2002, ou qu’ « aucune…