Depuis 2009, la banque publique BPI France (ex-Coface) a délivré près de 9,3 milliards d’euros de garanties publiques sous forme d’assurance-crédit pour des projets d’hydrocarbures. Destiné à couvrir le risque de défaillance d’un client d’un exportateur français à l’étranger, ce dispositif comprenait au 31 mai 2019 « près de 4 milliards d’euros de projets relatifs à des hydrocarbures ».

Ce montant recouvre 50 % de projets liés au gaz, 30 % de projets liés au pétrole…