Emmanuel Macron l’a annoncé à Belfort le 10 février : il veut une relance du nucléaire en France. Et celle-ci passera, en cas de réélection, par la construction de six réacteurs EPR2 dans un premier temps, avec une mise en service de la première paire « à l’horizon 2037 » ( relire notre article ).

Mais comment financer ce programme de nouveau nucléaire français (NNF) qui se traduit selon EDF par un besoin d’investissement « d’environ 63 milliards d’euros »…