Une nouvelle étape dans la fermeture des centrales à charbon françaises, promesse de campagne d’Emmanuel Macron, est en passe d’être franchie.

Après l’inscription de cet objectif, visé à l’horizon 2022, dans la loi énergie climat de novembre 2019, devait être traitée notamment la question de l’accompagnement des salariés concernés par l’arrêt des unités de production.

Consulté par Contexte, un « préprojet d’ordonnance » du ministère de la Transition écologique, pris en application de la loi…