Alors que beaucoup anticipaient un manque d’ambition climatique, le texte que la Commission européenne présentera le 4 mars, et que nous publions, marque une volonté de reprise en main de la part de l’exécutif bruxellois dans la définition des objectifs climatiques.

Pensée comme l’une des pierres angulaires du Green Deal, la loi climat inscrit dans le droit l’objectif de neutralité carbone « au plus tard en 2050 ». C’est l’objet de l’article 2, qui mentionne…