À 42 ans, Kadri Simson s’apprête à faire son entrée sur la scène bruxelloise dans la nouvelle Commission von der Leyen. « À Tallin, ça devenait un peu la routine. Bruxelles est vraiment la suite logique de sa carrière », selon un proche de l’Estonienne.

Peu connue du grand public ou des sphères bruxelloises, elle hérite du portefeuille de l’Énergie, sous la supervision du vice-président chargé du « green deal », Frans Timmermans.

L’expérience bruxelloise

« Kadri est toujours bien préparée…