Le gouvernement allemand a fixé le 29 janvier les jalons d’un nouveau grand chantier de politique énergétique. Un an après le compromis trouvé par une commission représentant tous les acteurs du dossier, le Conseil des ministres a adopté un projet de loi fixant la feuille de route précise de la sortie du charbon, prévue au plus tard en 2038. Ce processus prend le relais de la sortie du nucléaire, prévue pour 2022.

Le texte de loi, qui sera examiné…