L’énergie était une priorité pour le Royaume-Uni. Bruxelles a réussi à s’en servir pour que Londres reste dans le giron européen.

Ainsi peut être résumé le volet énergie-climat de l’accord de commerce et de coopération entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, entré en vigueur le 1er janvier 2021.

« Je te tiens, tu me tiens »

Plus de quatre ans après le référendum britannique, onze mois après l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’UE et à…