Document

Le financement du nucléaire explicitement mentionné dans un projet de stratégie de la Banque européenne d’investissement

La version provisoire de la feuille de route de la BEI pour la période 2024 à 2027 rompt avec une longue période de timidité de la banque vis-à-vis du nucléaire. Alors que Paris et ses alliés réclament depuis plusieurs mois l’accès aux financements européens pour l’atome, cette allusion à l’importance stratégique des petits réacteurs modulaires – parmi d’autres technologies – ne passe pas inaperçue.
Édition Énergie
À Bruxelles Anna Hubert
21 mai 2024 à 7h00

À lire également

Nucléaire : qui est pour, qui est contre, qui est influent sur le sujet en Europe ?

Bruxelles s’apprête à accueillir le premier sommet international sur le nucléaire, le 21 mars. À cette occasion, Contexte fait le point sur l’état des forces en présence dans le débat « pour ou contre l’atome ». Lobbys, politiciens, commissaires, ONG, conseillers… : retrouvez les voix qui portent sur la scène bruxelloise.

Derrière les fâcheries sur le nucléaire, la rivalité industrielle entre la France et l’Allemagne

Voilà des mois que les deux pays s’écharpent à Bruxelles sur le statut de l’atome dans le cadre de la réforme du marché européen de l’électricité. Le sujet n’est pas qu’un symbole, en particulier pour Paris, qui mise gros sur ses centrales. Mais ces négociations houleuses cachent aussi une bataille sur la compétitivité des deux économies. Avec, en creux, la crainte d’un déclassement industriel de part et d’autre du Rhin.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire