Le marché du carbone n’aura quasiment aucun impact sur la transition énergétique après 2020, à moins qu’États et parlementaires européens ne décident de tenir compte de l’impact des autres mesures climatiques sur le prix du carbone.

C’est la conclusion d’une étude publiée le 10 avril par I4CE, le think tank spécialisé dans l’analyse économique des politiques de la transition énergétique.

Un marché du carbone redondant

L’étude évalue l’impact des objectifs européens d…