Le projet de « petite loi » sur l’énergie prend-il le même chemin que la programmation pluriannuelle de l’énergie, maintes fois reportée ? Bien que le calendrier ne soit pas encore arbitré, selon les informations de Contexte, l’arrivée du texte à l’Assemblée nationale, jusqu’ici prévue dans la foulée de sa présentation en Conseil des ministres, entre mars et avril, pourrait attendre le mois de juin, voire plus tard.

Malgré cet horizon lointain, les présidents et responsables de groupes…