Depuis début septembre, une demi-douzaine de jeunes allemands pro-climat sont entrés en grève de la faim à proximité du Bundestag. Se considérant comme la « dernière génération » en mesure d’empêcher une hausse trop importante des températures, ces activistes exigent une discussion publique avec les trois candidats à la succession de la chancelière, Angela Merkel.

Ils ont fixé unilatéralement le rendez-vous au 23 septembre, soit trois jours avant les élections législatives. Trois prétendants au siège d’Angela Merkel – le social-démocrate…