Depuis plusieurs mois, les critiques pleuvent sur le projet de gazoduc Nord Stream 2. Le doublement de la conduite sous-marine reliant la Russie à l’Allemagne sous la Baltique suscite la colère de plusieurs capitales européennes, en particulier à l’est. Elles accusent Berlin d’ignorer l’extension de l’influence de Moscou grâce au gazoduc, d’une capacité de 55 milliards de mètres cubes.

Sur la même ligne, les États-Unis ont exercé des pressions inédites pour tenter de faire…