« D’un point de vue économique, le développement d’une filière nucléaire de nouvelle génération ne serait pas compétitif pour le système électrique français. »

Cette affirmation ne provient ni d’un prospectus de Sortir du nucléaire, ni d’une campagne publicitaire de Greenpeace, mais des « trajectoires d’évolution du mix électrique 2020-2060 » présentées le 10 décembre par l’Ademe.

Relire notre article : Énergie-climat : l’essence des annonces de l’exécutif.

Trois ans après la publication de son scénario de « mix…