Paquet d’hiver : les gouvernements veulent prendre tout leur temps

Lors d’un premier débat au Conseil, les ministres ont jugé peu réaliste l’adoption du paquet d’ici fin 2017, de même que le calendrier de Bruxelles pour les plans énergie-climat. Les mécanismes de capacité divisent toujours.
Édition Énergie
Julian Schorpp (bureau de Bruxelles)
28 février 2017 à 7h30
Les États jugent le calendrier de la Commission intenable — Clker-Free-Vector-Images

À lire également

Paquet législatif sur l’énergie : ce qu’il faut retenir de l’audition au Parlement européen

Les centres opérationnels régionaux pour les GRT n’ont pas trouvé de soutien parmi les parties prenantes. L’exclusion des centrales à charbon des mécanismes de capacité et le soutien aux énergies renouvelables les divisent.

« Le paquet d’hiver entraîne un énorme transfert de compétences à la Commission européenne »

Pour Gert de Block, secrétaire général de Cedec, les propositions de Bruxelles risquent de freiner la transition énergétique décentralisée. Le lobby des entreprises locales de l’énergie s’oppose aussi à la nouvelle entité regroupant les GRD.

Paquet d’hiver : le Parlement européen se fixe un calendrier ambitieux

Tous les textes, au premier rang desquels ceux sur l’efficacité énergétique, la gouvernance et les renouvelables, devraient être adoptés en commission d’ici fin 2017, selon un document que publie Contexte.

La CRE flingue le paquet d’hiver de la Commission

Le régulateur juge certaines propositions législatives trop détaillées et d’autres même inutiles. Il s’oppose aussi au renforcement de l’Acer au détriment des régulateurs nationaux.

Paquet d’hiver sur l’énergie : la France réagit aux propositions de la Commission européenne

L’administration française a défendu les mécanismes de soutien nationaux pour les renouvelables, le marché de capacité et les tarifs réglementés de vente lors d’une conférence à Bruxelles.

Le paquet d’hiver sur l’énergie tièdement accueilli

Les propositions de la Commission européenne sont loin de faire consensus parmi les acteurs publics et privés. Les ONG les jugent peu ambitieuses, quand d’autres acteurs estiment que l’UE marche sur les plates-bandes des États. Résumé.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire