Vous présidez la commission Environnement du Parlement européen depuis un peu plus de six mois. Serez-vous plutôt arbitre ou influenceur ?

Un influenceur et un décideur ! En Europe, nous sommes forcément dans une logique de recherche du compromis. Un président de commission est donc nécessairement influenceur, décideur et arbitre à la fois. C’est la beauté de la chose.

Ma ligne rouge est de ne pas défendre une position où il n’y a pas de majorité dans ma commission. Je…