Il faut étudier le programme de relance français ligne à ligne pour en dégager le volet énergie, tant les mesures concernant le secteur sont disparates. Des aides à la formation des salariés du nucléaire aux primes aux ménages réalisant des travaux chez eux en passant par le soutien à l’hydrogène, plusieurs milliards d’euros sont mis à disposition des différentes filières. Le tout jusqu’en 2022, la date butoir pour dépenser les 100 milliards d’euros annoncés par l…