Pour la Commission européenne, une chose est sûre : la hausse de prix de l’énergie est due à la reprise économique post-Covid et sera « temporaire ». Rien ne sert donc de révolutionner le fonctionnement des marchés du gaz et de l’électricité. Tel est, en somme, le constat qui sous-tend la communication sur les prix de l’énergie, présentée le 13 octobre et publiée en avant-première par Contexte.

« Notre priorité immédiate est de protéger les consommateurs », a souligné la…