Charbon. En fixant l’objectif d’ « arrêter les dernières centrales électriques fonctionnant exclusivement au charbon d’ici 2022 », le gouvernement confirme (p. 53) son inflexion récente en faveur du projet de conversion à la biomasse Ecocombust de la centrale de Cordemais. Il laisse également la porte ouverte à d’éventuels projets de conversion des centrales Uniper de Gardanne et Saint-Avold, en cas de reprise par l’énergéticien tchèque EPH.

La France pourrait donc continuer de disposer d’installations fonctionnant avec…