Les réunions interministérielles et la session d’arbitrage prévue ce week-end au plus haut sommet de l’État n’auront pas suffi : la proposition de la Convention citoyenne visant à fixer dans la loi une obligation de rénovation énergétique globale aux propriétaires occupants et bailleurs n’est toujours pas tranchée.

Ce sujet considéré comme l’un des plus difficiles à arbitrer, de l’aveu même de plusieurs sources gouvernementales, pourrait faire partie des ajustements du projet de loi Convention citoyenne, entre son envoi au Conseil…