Ce qu’il faut retenir du paquet d’hiver (1/2) : renouvelables, efficacité énergétique, gouvernance

À l’approche des élections européennes du 26 mai, Contexte revient en deux volets sur les conséquences pour les États de ce pavé législatif, que le projet de loi énergie-climat prévoit de transposer en France sans débat au Parlement. Premier article consacré aux objectifs européens d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables pour 2030.

Édition Énergie
Hortense Goulard, à Bruxelles
17 avril 2019 à 8h30
— © Matthis Frey

À lire également

Décarbonation : les industriels allemands en appellent à l’État
Une proportion substantielle des usines des secteurs de la chimie, de l’acier ou du ciment doit être modernisée dans la prochaine décennie. Avant de faire le pari des nouvelles technologies, les entreprises réclament à Berlin des aides et des débouchés.
Bruxelles fantasme sur les communautés énergétiques
Introduit dans le paquet d’hiver, le concept de communautés locales de l’énergie braque les acteurs traditionnels du secteur, qui les voient comme des concurrentes. Ceux-ci s’inquiètent notamment des conséquences sur le réseau de distribution.
Le contenu de l’accord entre eurodéputés et États sur l’efficacité énergétique et la gouvernance
L’UE devra atteindre 32,5 % d’efficacité énergétique en 2030, selon l’accord trouvé le 19 juin par le Parlement et le Conseil. Les deux institutions se sont aussi mises d’accord sur un cadre législatif global pour l’union de l’énergie.
Acer, efficacité énergétique et renouvelables : les trois enjeux du Conseil Énergie
Les ministres européens de l’Énergie se retrouvent à Luxembourg pour adopter leur position sur la réforme de l’Acer. Ils doivent aussi discuter à huis clos des objectifs d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables. 
Le Parlement européen renforce les objectifs d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables pour 2030
Les eurodéputés ont voté le 17 janvier pour 35 % d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique en 2030. Ils souhaitent aussi renforcer le cadre législatif afin de garantir que les États tiendront leurs engagements.
Les États s’accordent a minima sur le paquet européen pour une énergie propre
Plusieurs sessions de négociations auront été nécessaires pour que les 28 ministres de l’Énergie de l’UE parviennent, dans la nuit du 18 décembre, à adopter une position commune sur quatre textes clés de l’Union de l’énergie.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire