Les mots sont sévères et les chiffres accablants. Dans son dernier diagnostic sur la sécurité d’approvisionnement de la France en électricité, RTE égratigne sérieusement la filière effacement, donnant même l’ « alerte sur la fiabilité de ce levier et sur sa contribution à la sécurité d’approvisionnement ».

En 2017, plus des trois quarts des opérateurs d’effacement actifs auraient été concernés par des « défaillances d’ampleur significative lors des activations de leurs offres », selon le gestionnaire de réseau. « Début 2018…