La transition énergétique allemande n’en finit plus de recevoir de mauvaises notes. Pas une semaine sans qu’un centre de recherche ou un cabinet d’audit ne s’alarme sur le sort des objectifs climatiques.

Structure paragouvernementale chargée d’accompagner la mutation énergétique de la République fédérale, l’Agence énergétique allemande (Dena) a ajouté sa voix le 10 octobre à ce concert. Le rapport d’étape de ses travaux, poursuivis tout au long de l’année 2018, souligne qu…