Le Green Deal impose un calendrier toujours aussi effréné à la bulle bruxelloise. Après les plans sur la biodiversité, l’économie circulaire, les produits chimiques ou l’agriculture, tous dévoilés en 2020, voilà que se profile celui consacré aux pollutions de l’air, de l’eau et des sols. Un pilier du « pacte vert » que l’exécutif promet de présenter en juin, à une date qui n’a pas encore été communiquée. Il ne s’agira encore que d’un « plan d’action » – autrement…