Consigne : l’exécutif forcé de remettre une pièce dans la machine

Les discussions reprennent ce 30 janvier avec les parties prenantes autour de la mise en place d’une consigne pour le recyclage des bouteilles en plastique. L’objectif : éviter les blocages qui ont conduit, en 2019, à ajourner la décision. Mais les oppositions des collectivités restent sensiblement les mêmes.
Édition Environnement
Emilie Coste
30 janvier 2023 à 8h00
De nouvelles concertations ouvertes sur l'épineux sujet de la consigne — DR

À lire également

Consigne : le gouvernement bouge sur le verre, mais patauge sur le plastique

Consigne pour réemploi du verre, interdiction de certains plastiques en 2025, tarification incitative… Cinq premières mesures viennent d’être annoncées ce 22 juin par Bérangère Couillard sur la gestion des déchets des emballages ménagers. La pression continue pourtant de monter autour de la mise en place ou non d’une consigne pour les bouteilles en plastique, grande absente de ces annonces, tandis qu’aucun choix politique évident n’émerge. Le gouvernement doit aussi composer avec l’échelon européen, qui pourrait obliger à la mettre en place.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire