Frans Timmermans vient de trouver dans sa boîte aux lettres une missive dont il se serait probablement dispensé. Surtout si près d’une échéance décisive. Elle provient de onze ministres, qui exhortent le vice-président de la Commission européenne à reprendre quasiment à zéro la « stratégie forêts », normalement programmée le 14 juillet.

C’est peu dire que la version de travail, publiée fin juin par Contexte , leur a déplu. En apparence, le texte est consensuel - il a pour ambition…