Inspirées par un concept inventé dans les années soixante dans les pays anglo-saxons, les obligations réelles environnementales (ORE) ont vu le jour en France en 2016 avec l’ article 72 de la loi biodiversité. Barbara Pompili était alors secrétaire d’État à la Biodiversité du gouvernement Valls.

Près de cinq ans plus tard, la mayonnaise n’a pas pris, constate le rapport du gouvernement transmis fin mars au Parlement, avec deux ans et demi de retard. L’exécutif s’en émeut, mais réagit modérément.…