Le suspense est levé, la Commission européenne ne défend pas un alignement strict des normes de qualité de l’air européennes sur les recommandations de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) à horizon 2030. L’exécutif a dévoilé, le 26 octobre, sa proposition de directive sur la qualité de l’air. Cette nouvelle législation doit remplacer les deux directives actuellement en vigueur, datées de 2004 et de 2008 . Elle revoit la réglementation de do uze polluants atmosphériques : particules fines (PM 2,5…