Pollution encore peu médiatisée, 40 000 tonnes de granulés de plastiques industriels, petites billes de moins d’un centimètre de diamètre, se retrouveraient sur les littoraux et dans les mers européennes chaque année. Le chiffre est donné à la fois par PlasticsEurope, l’association des professionnels européens de la plasturgie, et par le gouvernement, là ou les ONG écologistes, comme Surfrider , avancent le chiffre de 160 000 tonnes de pertes chaque année.

« Larmes de sirène »

Utilisées comme matière première…