Info Contexte

Dans le règlement sur la liberté des médias, la France défend encore et toujours l’exception culturelle

Contexte s’est procuré la dernière position du gouvernement sur le Media Freedom Act, datée du 21 mars. Au cœur des préoccupations de la France : la possibilité pour les médias de contester le retrait de leurs contenus, la préservation de son régime audiovisuel, la nécessaire indépendance du futur conseil européen des services de médias et le souci de ménager la presse écrite.

Éditions Médias, Numérique
Tiphaine Saliou
31 mars 2023 à 8h00

À lire également

Règlement sur la liberté des médias : la formule magique qui a fait plier Paris
Les négociateurs du règlement sur la liberté des médias sont parvenus à un accord sur ses derniers points saillants, vendredi 15 décembre. Le blocage de la France, qui veut pouvoir surveiller les journalistes en cas de risque pour la sécurité nationale, a empoisonné les discussions.
Avec le Media Freedom Act, la France poursuit son lobbying en faveur de la « sécurité nationale »
Les Vingt-Sept ont adopté le 21 juin leur position sur la loi pour la liberté des médias. Avec une clause controversée : la protection des journalistes ne doit pas se faire au détriment de la sécurité nationale. Cette idée, promue notamment par la France, risque de créer des étincelles lors des négociations avec le Parlement, en général plus sourcilleux sur les libertés publiques.
Sabine Verheyen : « Les plateformes doivent donner quarante-huit heures aux médias avant de retirer leurs contenus »
Dans un entretien à Contexte, la rapporteure du règlement sur la liberté des médias laisse la porte ouverte au placement d’une partie du texte dans une directive. Elle compte étendre le contrôle des concentrations aux rachats par les très grandes plateformes et cherche la bonne formule pour assurer la mise en avant des contenus « de qualité » en ligne.
Médias sous tutelle : le remède de Bruxelles
La Commission européenne a présenté, le 16 septembre, le Media Freedom Act, règlement visant à mieux protéger les journalistes et le pluralisme des médias. Une première pour l’exécutif, qui ne s’était jamais vraiment intéressé au sujet. Les précautions prises modèrent toutefois l’ambition du texte.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire