Les fréquences sont à la révolution numérique ce que le pétrole était à la révolution industrielle : une ressource rare et chère. L’une des idées de la 5G est d’utiliser différemment et plus efficacement ces fréquences. Des logiciels permettraient de dispatcher les fréquences en fonction des besoins. Thomas Magedanz, qui dirige l’institut Fraunhofer pour les technologies de l’information (Fokus), à Berlin, file la métaphore :

« La 5G est comme un couteau suisse dont on utilise les lames en…