La révision de la directive audiovisuel se complique. Présenté par la Commission européenne en mai 2016, le texte est actuellement évalué par le Conseil et la commission Culture du Parlement européen.

Il vise à mettre la télévision et les nouveaux acteurs du net, comme les services de vidéo à la demande et en particulier les OTT (Netflix, Amazon Prime), sur un pied d’égalité concernant la publicité, la protection des mineurs ou encore la participation à la création européenne.

« Il…