C’est fait : les eurodéputés ont adopté leur position sur le Digital Services Act, le règlement destiné à renforcer la responsabilité des acteurs du Net sur les contenus, à une très large majorité, à 530 voix contre 78. Contrairement à son frère siamois, le Digital Markets Act, auquel le passage en plénière a apporté peu de changements , le DSA sort enrichi à la sortie de ce grand bain.

Une publicité ciblée contrainte mais pas interdite

Les eurodéputés ont adopté…