“Et je souhaite bonne chance et bon courage à la présidence luxembourgeoise...”  En prononçant cette phrase à l'issue de sa dernière présidence d'un Conseil” Justice et affaires intérieure”, le ministre letton  Dzintars Rasnacs n'était visiblement pas fâché de passer la négociation sur la protection des données à son successeur, le luxembourgeois Felix Braz.
Le Conseil européen du 25 juin vient encore d'encourager les négociateurs du “trilogue” législatif à boucler avant fin 2015 l'adoption du règlement et de la directive sur…