L’Allemagne prompte à imposer de nouvelles règles aux plateformes, les Pays-Bas inquiets du contrôle de leurs actions et la Pologne jalouse de sa culture nationale. C’est une partie du tableau que dresse la compilation d’amendements de 23 États membres sur le Digital Services Act, publiée le 27 mai par Contexte. Certaines de leurs demandes rejoignent celles de la France , que nous avons révélées le 25 mai.

Pour l’Allemagne, cocktail de diligence et de mesures proactives

Dans ses commentaires, l’Allemagne…