La prochaine Commission a présenté ses priorités au fil des derniers mois. Selon vous, à quoi faut-il s’attendre ? Et quelles positions allez-vous défendre ?

Nous avons su créer un marché unique physique dans l’Union européenne, il y a déjà plus de vingt ans. Ces barrières sont revenues sur le numérique et la fiscalité, parce qu’il était plus facile de contrôler ces mouvements. Le but du marché unique numérique était de briser ces barrières, une par une.

Le marché…