On retiendra sans doute que cette réforme fut adoptée en un temps record : il n’aura fallu que deux trilogues au Parlement européen et au Conseil pour se mettre d’accord sur la révision de la directive relative à la réutilisation des données du secteur public. La réunion du 22 janvier a mis un point final aux négociations, pratiquement 9 mois jour pour jour après la présentation de sa proposition par la Commission.

Les entreprises privées : au choix des capitales…