La version qui a fuité le 12 décembre n’est probablement pas la dernière version, et certaines dispositions peuvent encore changer.

La directive e-privacy fait peau neuve. Présentée pour la première fois en 2002, elle est amendée en 2009. En janvier 2017, comme nous l’indiquions, elle se transforme en règlement, d’après un document fuité par Politico Europe.

Presque entièrement réécrit, le nouveau texte vise à mettre sur un pied d’égalité les OTT (WhatsApp, Skype…) et les télécoms…